La solution la plus courante pour investir dans l’immobilier consiste à emprunter auprès d’une banque. Mais, pour prêter de l’argent à ses clients, celle-ci a besoin de garanties. En effet, de nombreux événements peuvent impacter les finances des contribuables et entraîner une incapacité de remboursement : la perte d’un emploi par exemple, ou une incapacité de travail. De ce fait, la souscription à un prêt immobilier nécessite de contracter une assurance emprunteur, aussi appelée assurance de crédit immobilier. L’objectif de ce contrat : protéger la banque en cas d’insolvabilité de l’emprunteur, et permettre à ce dernier de rembourser tout ou partie du prêt, en cas de perte d’emploi, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Comment fonctionne une assurance de crédit immobilier ? Quelles sont ses caractéristiques et comment la choisir ? Poursuivez votre lecture pour en savoir un peu plus.

Souscrire à une assurance emprunteur : est-ce obligatoire ?

Aucun texte de loi ne mentionne le caractère obligatoire de l’assurance de crédit immobilier. De ce fait, sur le plan légal, celle-ci n’est pas obligatoire. Cependant, aucune banque n’accepte de prêter de l’argent ses clients, sans la souscription à un tel contrat. Comme nous l’avons dit précédemment, ce dernier permet aux organismes prêteurs d’être remboursés en cas d’insolvabilité du débiteur. En d’autres termes, vous devez impérativement assurer votre crédit immobilier, pour pouvoir emprunter de l’argent et devenir propriétaire immobilier.

Quelles sont les différentes caractéristiques de l’assurance de crédit immobilier ?

L’assurance emprunteur permet de rembourser tout ou partie des mensualités relatives à un crédit immobilier, lorsque l’emprunteur est confronté à diverses situations (ce sont les garanties prévues par le contrat). Toutefois, ce remboursement diffère selon les assureurs et dépend de la couverture du risque, ainsi que de l’assurance du prêt. Nous allons nous intéresser un peu plus en détail à ces diverses caractéristiques.

Les garanties

En matière d’assurance de crédit immobilier, la banque prêteuse est en droit d’exiger certaines garanties. Les plus fréquemment proposées sont :

  • La garantie décès et perte totale et irréversible d’autonomie : à la suite d’un accident ou d’une maladie contractée par l’emprunteur, l’assureur rembourse l’intégralité des mensualités dues par l’assuré.
  • La garantie invalidité permanente totale et l’incapacité temporaire totale de travail : la prise en charge du prêt est partielle, lorsque l’assuré se retrouve dans l’incapacité d’exercer son métier, ou que son taux d’invalidité est supérieur à 66 %.
  • La garantie invalidité permanente partielle : l’assureur couvre partiellement le remboursement du prêt, à condition que le taux d’invalidité de l’assuré soit supérieur à 33 %.
  • La perte d’emploi : si l’emprunteur possédait un contrat en CDI depuis plus d’un an, l’assurance prend partiellement en charge les mensualités du prêt. Cependant, cette garantie fait l’objet de nombreuses conditions, et notamment d’un délai de carence important.

La couverture du risque

La couverture du risque désigne en réalité le contenu de chaque garantie que nous venons de citer. En effet, tous les assureurs ne proposent pas les mêmes modalités de remboursement. Alors que certains couvrent le risque jusqu’à l’issue du remboursement du crédit immobilier, d’autres cessent de couvrir les assurés à partir d’un certain âge. De ce fait, il est essentiel de bien se renseigner, avant de souscrire à un contrat.

L’assurance du prêt

Lorsque l’on évoque l’assurance du prêt, nous parlons en réalité de la hauteur à laquelle il est assuré. C’est vrai, en fonction des assureurs, le crédit immobilier peut être remboursé dans sa totalité, ou partiellement.

Quelle assurance de crédit immobilier choisir ?

Grâce à la loi Lagarde, les emprunteurs ont la possibilité de choisir l’assurance de crédit immobilier de leur banque, ou de se tourner vers un assureur externe. Cette dernière solution s’avère plus avantageuse, dans la majorité des cas.

L’assurance emprunteur de votre banque ne vous offre pas que des avantages

L’assurance proposée par l’organisme emprunteur est un contrat de groupe, où le risque est mutualisé. Il s’agit d’un contrat standardisé et impersonnel, dont le coût est calculé en fonction du montant emprunté par l’assuré. En d’autres termes, le prix des mensualités reste le même, tout au long de la souscription.

Pourquoi est-il plus avantageux d’opter pour un assureur externe ?

L’assureur externe propose une assurance individuelle et personnalisée. En effet, le contrat souscrit est adapté au profil de chaque assuré, qui peut alors profiter de mensualités avantageuses. En outre, la prime d’assurance est calculée en fonction du capital restant dû : les mensualités diminuent chaque année, permettant ainsi de réaliser de belles économies.

Je m'appelle Marie et je suis rédactrice testeuse pour cvous. Je traite de nombreuses thématiques pour offrir les meilleures offres aux internautes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici