mardi 5 mars 2024

Adrénaline, dopamine et endorphine : comment ces hormones agissent-elles sur notre cerveau ?

Partager sur

L’adrénaline, la dopamine et les endorphines sont des neurotransmetteurs qui sont distribués dans tout le corps humain par le biais de la circulation sanguine et qui envoient différents signaux. Par exemple, l’adrénaline est une hormone qui est sécrétée lors de paris sportifs, lorsque l’on est très enthousiaste et tendu.

La dopamine et les endorphines sont libérées lorsque l’on gagne un pari sportif. Un sentiment de béatitude et l’envie d’embrasser le monde entier se répandent. Ainsi, l’adrénaline peut très bien naître lorsque l’on mise sur un pari de football comme ici. Si l’on gagne le match, le bonheur est parfait et l’euphorie est grande.

Les endorphines et la dopamine sont également ressenties par les foules devant leur téléviseur et dans les stades lorsque leur nationalité est sacrée championne du monde de football. Mais examinons de plus près ces trois neurotransmetteurs et découvrons comment ils agissent sur le cerveau humain.

Adrénaline

L’adrénaline est une hormone qui agit comme un messager dans le corps. L’adrénaline est produite dans la médullosurrénale à partir d’un précurseur, la noradrénaline. Elle passe ensuite dans la circulation sanguine et est distribuée dans tout le corps. Outre sa fonction d’hormone, l’adrénaline est également un neurotransmetteur.

Alors que les hormones sont des messagers qui parviennent dans la circulation sanguine, les neurotransmetteurs sont des messagers qui échangent des informations au sein des cellules nerveuses. Dans le système nerveux central, l’adrénaline joue toutefois un rôle plutôt mineur en tant que neurotransmetteur.

Adrénaline
Source : shutterstock.com

L’effet de l’adrénaline sur le cerveau humain

  • l’adrénaline provoque une augmentation de la pression artérielle
  • l’adrénaline provoque des palpitations cardiaques et fait battre le cœur plus vite
  • l’adrénaline augmente le taux de glycémie interne du corps
  • les bronches se dilatent et la respiration s’accélère
  • l’adrénaline entraîne une dilatation des pupilles

Lorsque notre cerveau perçoit un danger, il envoie aux glandes surrénales l’ordre de sécréter de l’adrénaline. L’adrénaline est fabriquée à l’aide d’acides aminés à partir des précurseurs que sont la dopamine et la noradrénaline. Le corps tout entier reçoit de l’adrénaline et entre dans un état de “fight or flights”. Cela signifie que nous décidons si nous devons nous défendre ou si nous devons fuir.

Dopamine

En tant que messager ou neurotransmetteur, la dopamine envoie des signaux entre les cellules nerveuses et les transmet. La dopamine est responsable des niveaux émotionnel, mental et moteur et contrôle les réactions dans tous ces domaines. Elle est surtout connue comme le messager du bonheur. La dopamine est responsable de la capacité des gens à ressentir des émotions telles que le bonheur, la joie, l’enthousiasme et l’amour.

Les montées d’adrénaline, par exemple, sont basées sur le même principe. On peut donc dire que l’adrénaline est étroitement liée à la dopamine. Si le corps produit trop ou trop peu de dopamine, des problèmes de santé peuvent survenir. Par exemple, un manque de dopamine entraîne la maladie de Parkinson. Si le taux de dopamine est trop élevé, des troubles psychiques tels que des délires, des hallucinations ou la schizophrénie peuvent apparaître.

L’effet de la dopamine sur le cerveau humain

Les cellules nerveuses du corps communiquent entre elles grâce à la dopamine. C’est pourquoi la dopamine est un neurotransmetteur. Comme la dopamine provoque un sentiment de bonheur positif dans certaines régions du cerveau, elle est considérée, avec la sérotonine, comme l’hormone du bonheur. Toutefois, la sérotonine agit plutôt à court terme, tandis que la dopamine agit à plus long terme.

La dopamine a la propriété de favoriser la circulation sanguine dans certains organes (reins). En médecine, les médicaments dits antipsychotiques sont utilisés contre les délires et la schizophrénie. Ils sont considérés comme des bloqueurs de dopamine, car un excès de dopamine dans le cerveau peut provoquer ces états délirants.

Endorphine

Lorsque l’endorphine, l’hormone du bonheur, est sécrétée dans le corps, elle augmente l’envie d’agir, la motivation et la gaieté. Les endorphines ont un effet positif sur l’humeur. Lorsque les endorphines circulent dans tout le corps (en cas de coup de foudre), on a l’impression de vouloir soulever le monde entier et de l’embrasser. On est plein d’énergie et on a envie de vivre de nouvelles aventures ou de redécorer toute la maison.

Les idées noires n’ont pas leur place dans la production d’endorphines. Les endorphines sont des morphines qui soulagent le corps de la douleur en cas de blessure ou de maux de tête. En bref, les endorphines sont des drogues produites et libérées par le corps en cas de besoin et qui procurent à l’être humain une sensation d’euphorie.

Endorphine
Source : shutterstock.com

L’effet des endorphines sur le cerveau humain

Les endorphines ont un effet antalgique et même analgésique. De plus, les endorphines ont un effet très apaisant et assurent un sommeil réparateur. De plus, les endorphines produisent des hormones sexuelles (œstrogènes) et régulent la sensation de faim et de satiété.

Après le sport, la sensation de faim est immédiate. Les endorphines renforcent également le système immunitaire et luttent contre les états dépressifs. Une personne qui produit bien des endorphines est moins sujette à la dépression.

Lucy R.
Lucy, rédactrice passionnée, fusionne créativité et expertise pour vous offrir des contenus mode percutants. Avec une plume vive et avertie, elle explore les tendances, dévoile des astuces shopping astucieuses et partage des analyses approfondies. Sa passion pour la mode et son engagement envers des conseils fiables transparaissent dans ses articles.

Pour aller + loin

Abonnez-vous

Tout pour la Maison

Articles liés